Paroisse Notre-Dame-de-l'Annonciation

Le Mariage

Votre paroisse est heureuse d’accueillir le projet d’un homme et d’une femme qui veulent consacrer leur amour devant le Seigneur. Dans le sacrement du mariage, l’amour qui les unit devient signe concret de la présence et de l’amour de Dieu pour notre monde.Se marier en Église, c’est affirmer officiellement que, au plan de ma foi, j’accepte avec mon conjoint ou ma conjointe, des responsabilités d’adulte et ce, en cohérence avec ma foi. La paroisse est toujours disponible pour accueillir et vous offrir l’aide nécessaire pour découvrir davantage la richesse de votre projet de vie.

Pour vous aider, voici quelques propositions : des titres de chants avec leurs références pour que vous puissiez trouver plus facilement les partitions sur Chantons en Eglise. Le site de chantons en Église vous permet une écoute en streaming des chants et la possibilité des les acheter en format MP3

Chant d’entrée

Très souvent, la procession d’entrée est accompagnée par une pièce d’orgue. Le chant d’entrée revêt un caractère de fête : il donne la tonalité d’ensemble. Le choix se portera sur un cantique rythmé, alerte, vif, qui dit la joie de se rassembler pour la fête de l’alliance et de l’amour.

Quelques propositions :

– Alléluia, le Seigneur règne Y548/A507
– Bonheur aujourd’hui ! O29-67
– Que soit béni le nom de Dieu (A 245) 
– Debout resplendis (K 230) l
– Dieu nous a tous appelés KD14-56-1
– Dieu est en attente (A 216)
– Dieu nous accueille en sa maison ( A 174) P. Zech
– Jubilez, chantez Y59-22
– Nous bâtirons notre maison O 22-81
– Si le Père vous appelle (T 154)
 Pour une Alliance avec Toi O57

et d’autres encore

Chant du  » Oui « 

Au moment du consentement des époux, l’assemblée est invitée à invoquer l’Esprit-Saint tout en laissant éclater sa joie.

Quelques propositions :

– Viens Esprit de sainteté (K 231)
– Esprit de Dieu, souffle de vie K 501
– Jésus, toi qui as promis EDIT15-50
– Souffle imprévisible KY28-44
– Viens embraser nos cœurs K35-29
– Viens Esprit Saint  DEV 364
Viens, Esprit de Sainteté, viens Esprit de Lumière K 231

et d’autres encore

Chant de louange

– A la table de leurs noces OP 32-88-3
– Chantez avec moi V 56-14
– Pour une alliance avec toi O 57
 Que tes œuvres sont belles Y 219

Chant d’envoi

Quelques propositions :

– Va plus loin (T 39) 
– Avec Toi, Seigneur qui nous unit (T 67) 
– Avec toi, Seigneur, qui nous unis O36-85
– Tu nous appelles à t’aimer (T 52) SM 
– Allez dire à tous les hommes (U 132) SM
– Laudate omnes gentes (Taizé)
 Que toujours notre amour soit béni OT55
– Tournés vers l’avenir K238
 Rendons Gloire à notre Dieu Y 35-33

et d’autres encore

 

Pour vous aider à bâtir une cérémonie de mariage à votre image, nous vous proposons différents extraits d’évangile sur les thèmes de la vie, la liberté et l’unité.

Les Béatitudes: Matthieu 5, 1-12                                                                                                                                  Quand Jésus vit la foule, il gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent. Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :

« Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.

Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés ».

 

Sel de la Terre et Lumière du monde: Matthieu 5, 13-16                                                                                                         Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus sur la montagne, il leur disait: « Vous êtes le sel de la terre. Si le sel se dénature, comment redeviendra-t-il du sel ? Il n’est plus bon à rien : on le jette dehors et les gens le piétinent. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

La maison bâtie sur le roc: Matthieu 7, 21,24-29                                                                                                     Comme les disciples étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait: «Il ne suffit pas de me dire: «Seigneur, Seigneur!», pour entrer dans le Royaume des cieux; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s’est abattue sur cette maison; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. 

Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison; la maison s’est écroulée et son écroulement a été complet.

Jésus acheva ainsi son discours. Les foules étaient frappées par son enseignement, car il les instruisait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.

Le grand commandement de l’amour: Matthieu 22, 35-40                                                                                                  Un docteur de la loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve: «Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement?» Jésus lui répondit: «Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’il y a dans l’Écriture – dans la Loi et les Prophètes – dépend de ces deux commandements. »

Jésus et Marie aux Noces de Cana: Jean 2, 1-11

Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu’il vous dira. » Or, il y avait là six cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres. Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d’eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : 

« Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Le maître du repas goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais les serviteurs le savaient, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »

Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana en Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

« Demeurez dans mon amour. »: Jean 15, 9-12                                                                                                                           À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples: 

«Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Que leur unité soit parfaite: Jean 17, 20-26                                                                                                                             À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il leva les yeux au ciel et pria ainsi: 

«Père, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.» 

Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant même la création du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu’ils aient en eux l’amour dont tu m’as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. »

 

 

 

À venir….

À venir….

À venir….